les CAGES à OISEAUX,

 

objets emblématiques de la culture vietnamienne, elles se déclinent en différentes tailles pour différentes espèces d’oiseaux, et sont présentes à chaque coin de rue du pays.

Inspirée par l’élégance et la finesse de leurs structures aériennes, je souhaite en imaginer des variations formelles afin de les transposer dans un habitat contemporain.

Fabriquées à la main dans le village de Vac, à 30 kms de Hanoi, je me rends sur place afin de découvrir le savoir-faire du bambou cintré et ses possibilités techniques et formelles.

les CAGES à OISEAUX,

objets emblématiques de la culture vietnamienne, elles se déclinent en différentes tailles pour différentes espèces d’oiseaux, et sont présentes à chaque coin de rue du pays.

Inspirée par l’élégance et la finesse de leurs structures aériennes, je souhaite en imaginer des variations formelles afin de les transposer dans un habitat contemporain.

Fabriquées à la main dans le village de Vac, à 30 kms de Hanoi, je me rends sur place afin de découvrir le savoir-faire du bambou cintré et ses possibilités techniques et formelles.

ÉTENDRE LE REGISTRE FORMEL

Le résultat est parlant, et Mr Thang est aussi enthousiaste que moi devant ce premier prototype de luminaire en bambou cintré !

Je dessine alors une série de coupes et d’horloges qui, s’inspirant toujours des lignes et des courbes de la cage, se distinguent de sa forme initiale.

UNE AMPOULE                         À LA PLACE D’UN OISEAU !

La forme originale de la cage se rapprochant de celle d’un abat-jour, j’en dessine une version dont la partie inférieure est évasée, afin d’adapter sa forme à cette nouvelle fonction.

Dubitatifs, et surpris par l’absence de socle, les artisans de Vac m’avertissent que l’oiseau risque de s’échapper ! Je leur explique mon intention d’y mettre une ampoule à la place d’un oiseau. Sans succès. Ici, ce sont des cages que l’on fabrique, pas des luminaires !

Mais mon idée semble amuser l’un d’entre-eux, Mr Thang, qui se propose de réaliser un prototype.

UNE AMPOULE À LA PLACE D’UN OISEAU !

La forme originale de la cage se rapprochant de celle d’un abat-jour, j’en dessine une version dont la partie inférieure est évasée, afin d’adapter sa forme à cette nouvelle fonction.

Dubitatifs, et surpris par l’absence de socle, les artisans de Vac m’avertissent que l’oiseau risque de s’échapper ! Je leur explique mon intention d’y mettre une ampoule à la place d’un oiseau. Sans succès. Ici, ce sont des cages que l’on fabrique, pas des luminaires !

Mais mon idée semble amuser l’un d’entre-eux, Mr Thang, qui se propose de réaliser un prototype.

ÉTENDRE LE REGISTRE FORMEL

Le résultat est parlant, et Mr Thang est aussi enthousiaste que moi devant ce premier prototype de luminaire en bambou cintré !

Je dessine alors une série de coupes et d’horloges qui, s’inspirant toujours des lignes et des courbes de la cage, se distinguent de sa forme initiale.

collection CHIM

 

Réalisée en collaboration avec les artisans du village de Vac, la collection CHIM réinterprète la cage à oiseaux, objet emblématique de la culture asiatique. 

La gamme s’inspire des lignes et des courbes aériennes de leur structure en bambou, dont elle introduit ainsi l’élégance et la délicatesse au sein de l’habitat contemporain.

Ces structures en bambou délicates sont associées à des éléments en laiton brossé, et à du papier fait à la main, qui les transforment en objets d’exception.

collection CHIM

 

Réalisée en collaboration avec les artisans du village de Vac, la collection CHIM réinterprète la cage à oiseaux, objet emblématique de la culture asiatique.

La gamme s’inspire des lignes et des courbes aériennes de leur structure en bambou, dont elle introduit ainsi l’élégance et la délicatesse au sein de l’habitat contemporain.

Ces structures en bambou délicates sont associées à des éléments en laiton brossé, et à du papier fait à la main, qui les transforment en objets d’exception.

AUTRES PROJETS

AUTRES PROJETS